Ile de Sal au Cap Vert, un séjour touristique

Le Cap vert, archipel multiculturel, voyage entre plages de sable blanc, paysages arides et villages colorés peut vous offrir un panorama magnifique. Si les Capverdiens ont la réputation d’être très accueillants et foncièrement gentils, vous n’en verrez pas beaucoup sur l’ile de Sal.

Ile de Sal Cap Vert Excursion (3)

L’ile de Sal est peu connue des vrais capverdiens ou des français d’origine capverdinne. En effet, la plupart d’entre eux viennent de Boa Vista ou Santiago. J’ai été assez déçue de constater que l’ile de Sal est en quelque sorte l’île des tours opérateurs et touristes.

Si, comme moi vous aviez eu écho du Cap vert comme une île de paysages divers et variés, d’une population locale métissée et accueillante, de villages typiques vous risquez d’être étonnés, arrivés sur place. Sur l’ile de Sal, attendez vous à découvrir des kilomètres de plages bordées par des dizaines de complexes hôteliers (dont l’architecture ne s’accorde pas vraiment avec le paysage), mais également à une population locale plus asiatique que capverdienne.

Vous venez de réserver vos billets, et vous êtes entrain de lire les conditions générales pour annuler. Non ne partez pas en courant, l’ile de Sal offre quelques paysages magnifiques et encore sauvages, et le peu de capverdiens présents sur l’ile sont très gentils (nous pourrions également dire de même pour les sénégalais, si ce n’est parfois un peu trop insistants).

Découvrons ensemble l’ile de Sal, cette destination de voyage.

Santa Maria Ile de Sal Cap Vert plage foot

Où :

Le Cap Vert n’est pas vraiment entre l’Afrique et le Brésil, mais je dirai plutôt entre le Sénégal et la Chine.

Oui vous allez faire des gros yeux car la Chine n’est pas du tout de ce côté la. En tout cas pour l‘ile de Sal au Cap Vert, j’ai rencontré plus de personnes chinoises (ou d’origine) que de cap-verdiens. Si vous aviez l’intention d’aller sur l’ile de sal pour mieux connaitre la culture Cap-verdienne, passez votre chemin, vous risqueriez d’être déçu de manger dans des restaurants soit disant locaux , et vous rendre compte qu’ils sont tenus par des chinois ou des italiens.

Mais en vérité, où se trouve réellement le Cap Vert ? Pour commencer il faut savoir que l’archipel du Cap Vert se compose de deux groupes d’iles. D’une part les iles au vent (Barlavento) avec Santa Antao, Sao Vicente, Sao Nicolau, Santa Luzia, Sal et Boa Vista, puis d’autres parts les îles sous le vent (Sotavento) avec Santiago, Maio, Fogo et Brava.

L‘archipel du Cap vert se trouve en face du Sénégal dans l’océan Atlantique, exactement ICI.

Santa Maria Ile de Sal Cap Vert Plage Ponton

Combien de temps sur l’ile de Sal au Cap vert :

Pour un séjour sur l’ile de Sal tout dépend de vos centres d’intérêt et ce que vous attendez de vos vacances.

Si vous êtes fan de sports nautiques comme le kite surf, le surf ou la planche à voile, vous pouvez facilement prévoir une petite semaine de pratique intense sur l’ile de Sal. Oui en effet cette île du Cap vert est réputée pour son vent.

Si vous avez envie de lâcher prise et de vous reposer au soleil c’est pareil une petite semaine vous fera le plus grand bien. Ne vous inquiétez pas vous ne risquez pas d’être entassés et de coller la serviette de votre voisin, la plage de Santa Maria vous offre 8 km de sable blanc.

En revanche, si vous aimez découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages, que vous appréciez les visites culturelles ou les excursions, réservez autre part ou alors prévoyez juste 2-3 jours car vous risquez de vous ennuyer assez rapidement. En effet, la seule excursion réellement intéressante est le tour de l’ile de Sal.

Ile de Sal Cap Vert Excursion (1)

Où dormir sur l’ile de Sal au Cap vert : 

Nous étions à l’hôtel Oasis Salinas, concernant l’hébergement, les chambres sont grandes et propres, l’hôtel est tout neuf (2013) . Les points à améliorer sont la nourriture trop grasse et peu variée des restaurants (voir l’article sur les restaurants de l’ile de Sal) .

Après vous aurez le choix des hôtels car il y en a des dizaines collés qui longe la plage de Santa Maria. Et de nouveaux se construisent encore et encore …. 🙁

Ile de Sal Cap Vert Excursion Pedra Lume (3)

La journée sur l’ile de Sal au Cap vert :

Les principales activités  que vous pourrez pratiquer sur l’ile de Sal durant votre séjour au Cap vert sont : le sport, le repos et les excursions.

Du sport sur l’ile de Sal au Cap vert =>

Commençons par le sport, en dehors des multiples sports nautiques que vous pourrez pratiquer sur toute la côte de l’ile de Sal, vous avez le football qui est le sport national du Cap vert. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver des coéquipiers ou des adversaires pour faire une partie de ballon. (Voir l’article sur le football au Cap Vert).

Pour les adeptes du jogging, vous pourrez vous maintenir en forme (ou pour vous y remettre), en allant courir et faire un petit footing en fin d’après midi. Attention plusieurs éléments sont à prendre en compte avant de partir pour 10 km. L’ile de Sal est un endroit où il y a énormément de vent tout le temps, donc si l’aller vous semblait facile, le retour avec le vent de face peut être beaucoup plus dur. Pour les habitués, courir dans le sable ne leur pose pas de problème, en revanche pour ceux qui courent sur du béton, la texture du sable est totalement différente et sollicite d’avantage les muscles des mollets. Et puis comme tout endroit où il fait beau, penser à vous hydrater plus que d’habitude car il fait assez chaud, et le soleil tape au Cap vert.

Ile de Sal Cap Vert Excursion (9)

Farniente et bain de soleil sur l’ile de Sal au Cap vert =>

Nous n’allons pas nous le cacher, lorsqu’on prend la direction du soleil et de la mer c’est aussi pour profiter. Si vous êtes plutôt farniente au bord de la piscine, vous risquerez d’être un peu déçus au Cap vert, car les piscines ne sont pas toutes chauffées. Là vous vous dites « c’est pas grave, elle doit être chauffée par le soleil », et bien détrompez vous. Oui, même si le soleil est assez fort, le vent rafraîchit l’eau et la piscine ne chauffe jamais (nous n’avons pas mis un pied dans la piscine de toute la semaine 🙁 )

A la différence des piscines, la mer de l’ile de Sal, vous offre une activité gratuite et disponible toute la journée : ses vagues. Oui grâce au vent, il y a énormément de vagues dans la mer du Cap vert. Vous pourrez vous régaler à faire du « body surf » (c’est le bon mot) sur les grosses vagues. Attention cependant à ne pas perdre votre maillot de bain ! Plus sérieusement si vous avez de jeunes enfants accompagnez les se baigner, car certaines vagues sont assez fortes.

Ile de Sal Cap Vert Excursion Pedra Lume (4)

Excursion et découverte de l’ile de Sal au Cap vert =>

Je vous conseillez d’aller directement consulter l’article sur les excursions et le tour de l’ile de Sal ou celui concernant la ville de Santa Maria.

Ile de sal Cap Vert Vie nocturne soir et soirée (1)

Le soir sur l’ile de Sal au Cap vert :

Vous aurez vite fait le tour de l‘ile de Sal, la vie nocturne est donc également assez limitée. Vous aurez le choix entre une boite de nuit, quelques bars ou les spectacles de votre hôtel. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour vos sorties nocturnes dans cet article.

Restaurant de l'ile de Sal au Cap vert

Petits conseils sur l’ile de Sal au Cap vert : 

Préparation du voyage et guides pour l’ile de Sal du Cap vert =>

Pour les guides, pas besoin de réfléchir trop longtemps, vous aurez le choix entre le petit futé et guides du mondes. Mais si vous visitez uniquement l’ile de Sal, je vous conseille de ne pas acheter de guide car sur l’île de Sal vous aurez 3-4 pages pas plus. Toutes les informations importantes sont dans les blogs ou les sites type tripadvisor. Un petit truc pour savoir si votre guide est à jour ou pas, regardez si le guide parle de Césària Evora comme d’une personne vivante ou décédée (oui même des guides de 2013 ne sont pas réellement à jour).

La monnaie sur l’ile de Sal au Cap vert =>

La monnaie locale est l’escudo Cap verdien, vous pouvez vous la procurer uniquement sur place (l’argent ne sort pas du pays). Ne vous inquiétez pas, sur l’ile de Sal avec vos euros vous pourrez payer la majorité des choses (excursions, repas, cigarettes, souvenirs), la monnaie vous sera rendue en Escudo.

Ile de Sal Cap Vert Excursion port de Palmeira (3)

Températures et vêtements sur l’ile de Sal au Cap vert =>

En général, la température varie entre 20° et 25° (Décembre / Janvier) , en journée le soleil brille, par contre le soir, si le soleil est couché, le vent lui est toujours bien présent. Dans votre valise prenez des vêtements légers, mais également des pantalons et gilets (voir pulls) pour le soir, car il fait assez frais.

Arnaques sur l’ile de Sal au Cap vert =>

Comme pour beaucoup de lieux touristiques, il y a des arnaques. S’il est préférable de réserver vos excursions directement avec des locaux, ce qui vous permettra de découvrir l‘ile de Sal de manière plus typique et moins chère, faites attention au prix final. En effet, certaines personnes vous feront miroiter un prix assez bas, mais n’oubliez pas de demander tout ce qui est compris (voiture, essence, chauffeurs, entrée aux Salines, déjeuner).

Santa Maria Ile de Sal Cap Vert Ponton Pecheur

Manger sur l’ile de Sal au Cap vert :

Certains plats capverdins sont super bons, mais faites attention car, sur l’ile de Sal vous pourrez tomber aussi bien sur de la succulente nourriture que sur des plats très gras baignant dans l’huile. Plus d’informations dans l‘article dédié aux restaurants et à la nourriture de l’ile de Sal au Cap vert.

Ile de Sal Cap Vert Excursion (5)

Le mot de la fin =>

L’impression générale, est qu’on a un peu volé cette ile aux cap verdiens. C’est une île de tourisme, on a l’impression qu’il n’y a que des touristes, quelques cap verdiens, beaucoup de sénégalais, et le tout dirigé par des chinois. Un peu déçue de ne pas avoir découvert la culture locale.

J’ai crée ce blog pour partager mes voyages et vous donner envie de découvrir de nouveaux horizons comme d’autres blogs me donnent cette même envie. Nous sommes pas la pour parler politique, économie  et sociologie, mais parfois certaines informations sont bonnes à connaitre sur une destination. C’est pourquoi je voulais partager avec vous cet article sur l’Ile de Sal que je trouve très intéressant.

Les articles sur l’ile de Sal :

(Les photos sont tous droits réservés, une utilisation non commerciale en possible dans le cas ou ce blog est cité)

Chacun vit son voyage différemment, n’hésitez pas à partager votre expérience et vos conseils.
ameloche

About ameloche

Fan de voyage, j'arpente une partie du globe, et je vous fait partager mes voyages. J’adore la photo, le street art, les baskets. En espérant vous faire voyager avec moi au travers de mon blog

13 thoughts on “Ile de Sal au Cap Vert, un séjour touristique

  1. Cet article plein d’humour reflète bien la situation de l’île de Sal. Il est donc très utile pour éviter ce type de mauvaise surprise, et se rendre sur l’île qui sera vraiment conforme à vos rêves. Merci donc !

    • Merci Juliette,
      C’est vrai que si je retourne au Cap Vert je vais vraiment bien choisir mes iles à visiter.
      Tu reviens également de l’ile de Sal ou tu prévois un voyage au Cap Vert ?

  2. Jordan

    Je suis natif de Sal, toute ma famille y grandit, et y vit, des vrais cap verdiens y sont. Je connais Sal comme ma poche, la ville de Santa Maria attire beaucoup de touristes, certes, mais en cherchant l’authenticité on peut la trouvera Espargos, ou Pedra de Lume…

    • Salut Jordan,
      Merci pour ton commentaire. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de Cap Verdiens qui y vivent, mais que j’ai vu plus de chinois, de sénégalais et de touristes que de locaux.
      Est ce que justement tu pourrais nous donner des petits endroits authentiques et locaux ? Cela pourrait servir pour les lecteurs et je pourrai justement les ajouter à l’article.
      C’est ce que j’aurais aimé connaitre pendant mon voyage au Cap Vert.

  3. wendy

    Je suis cap-verdienne, je suis nee la bas et j’y ai passé mon enfance, je ne suis pas du tout d’accord avec toi.
    La présence d’asiatiques ou d’africians du continent est tout à fait normal comme dans tous les pays qui se developpent ou le sont déjà.
    Il y a dix iles au cap vert donc dire que Sal n’est pas connu pas les « vrais » cap-verdiens est complètement faux et ceux d’origine française ne le visite pas ou très peu car la coutume veut que les cap-verdiens de retour au pays retournent dans leur région.

    • Bonjour Wendy,
      Je suis ravie d’échanger avec toi, en effet je fais ce blog pour partager mon expérience et mon ressenti.
      Dans mon article je dis juste que j’ai été déçu de l’Ile de Sal car je l’ai trouvé hyper touristique. Je conçois totalement qu’il y ai des chinois et des Sénégalais, mais je trouve dommage lorsqu’on part découvrir un pays de ne pas découvrir la population locale.
      Pour les Cap Verdiens d’origine française, en fait la plus part de mes amis cap verdiens ne viennent pas de Sal mais de Boa Vista ou Santiago. Du coup, ils m’avaient un peu parlé du pays et j’ai été déçu car Sal ne ressemblait pas du tout à ce dont ils m’avaient parlé.

  4. Je comprends tout à fait ta déception et, tout comme Adeline, je ne regrette pas d’avoir fait l’impasse sur Sal en lisant ton récit! J’espère sincèrement que tu auras l’occasion de découvrir le vrai Cap-Vert authentique et chaleureux! J’y suis allée avec ma moitié en août 2013 et ça a été un véritable coup de coeur! L’atmosphère relax, la culture, les cap-verdiens, tout était tout simplement parfait! Nous avons passé 1 semaine sur l’île de Sao Vicente qui est une île volcanique offrant beaucoup de belles activités telles que le quad ou encore la plongée. C’est là que se trouve Mindelo, la capitale culturelle du pays et on a eu la chance d’aller au Festival gratuit Baia das Gatas, réputé mondialement ! Nous avons aussi passé 2 jours extraordinaires à Santo Antao aux côtés d’un guide local qui nous a très très bien accueilli. Santo Antao est une île très verdoyante et il nous a fait découvrir des coins cachés et magnifiques grâce à une rando inoubliable! Nous y avons fait de très belles rencontres avec les locaux. Nous en parlons d’ailleurs sur le blog. Je te souhaite vraiment de pouvoir y retourner pour effacer cette mauvaise première impression 😉

    • Merci Nathalie pour ton com. En effet le lisant ça me donne envie d’y retourner pour découvrir le VRAI Cap Vert. Comme quoi pour une même destination nous pouvons avoir vécu un voyage totalement différent !!! Du coup, tu as fait Sao Vicente et Santo Antao ? Tu y es restée combien de temps ? On m’a également parlé de Santiago et Boa Vista (je la vois souvent sur les propositions de voyage tout compris, j’ai peur que ce soit un peu comme Sal).

      • Oui, il faut absolument que tu y retournes! On a fait exactement 5 jours à Sao Vicente et 2 jours à Santo Antao et c’était déjà assez pour bien profiter. On a fait du quad, de la rando et des visites principalement et les rencontres avec les locaux étaient juste parfaites. Ils sont très accueillants et même si parfois il y avait la barrière de la langue, c’était de très bons moments.

        Oui j’ai entendu parler de Santiago et Boa Vista mais il ne me semble pas avoir vu des commentaires négatifs comme pour Sal. Tu peux farfouiller sur le forum du Routard pour te faire une idée plus précise, il y a beaucoup de bons conseils. C’est là que nous avions pris contact avec notre guide pour Santo Antao et nous ne l’avons absolument pas regretté! N’hésite pas si tu as d’autres questions 😉

  5. Les photos et le voyage sont magnifiques ! Avec l’approche de la période des vacances, cela donne juste envie de partir ! J’étais pas du tout au courant de la présence Sénégalaise au Cap Vert; intéressant de découvrir au travers de ton article autant les paysages qu’un peu de l’histoire et de la culture de l’île.

    A bientôt !

    • ameloche

      Merci Sarah, juste une petite précision c’est uniquement pour l’île de Sal du Cap vert, car apparemment ce n’est pas du tout la même chose sur les autres iles du Cap vert.

      A bientot.

  6. Je suis partie au Sénégal en Avril 2010 et avec ma meilleure amie on en a profité pour rallonger le séjour en s’offrant une escapade au Cap-vert.
    Tout le monde nous avait mis en garde sur le fait que l’île de Sal était méga touristique. On a donc fait une croix dessus et en lisant ton article je me dis qu’on a vraiment bien fait. Nous connaissant on aurait vite été agacées.

    Nous avons été sur l’île de Santiago mais en arrivant on avait toujours l’impression d’être au Sénégal, on est donc montée au Nord de l’île vers Tarrafal ensuite on a été sur l’île de Fogo, gros coup de coeur pour la montée du volcan et les soirées à la bougie à la coopérative à boire du bon vin et écouter de la musique locale. Et on a fini par la petite île de Maio où nous étions seules sur de magnifiques plages.
    A savoir que sur l’île de Maio il n’y avait qu’un hôtel indiqué par le petit futé mais quand nous étions sur l’île les habitants nous ont expliqué qu’un gros complexe allait voir le jour pour ouvrir le tourisme sur l’île de Maio. Il est peut être déjà construit. Je trouve ça dommage de mettre des gros complexes hôteliers partout ça dénature tout le paysage.
    Mais bon c’est un avis personnel.

    Notre escapade au Cap-Vert reste un très bon souvenir et j’aimerai y retourner pour découvrir les îles au Nord Ouest qui ne sont pas encore trop touristiques.

    Pour finir je suis d’accord sur ton point de vue des chinois. Sur l’île de Santiago beaucoup de commerces étaient tenus par eux mais comme beaucoup d’endroit dans le monde. Ici en Guyane ils tiennent beaucoup de magasins de prêt à porter et détiennent quasiment toutes les épiceries. D’ailleurs on ne dit pas je vais à épicerie mais je vais au chinois 🙂 .
    Pas de mystère, ils sont travailleurs 🙂

    En tout cas j’ai beaucoup aimé ton article.

    • ameloche

      Merci beaucoup pour toutes tes infos sur les autres iles du Cap vert, c’est très intéressant et ça montre bien que d’une île à l’autre ça n’a rien à voir (culture, paysage, ambiance). Quand je parle avec des personnes originaire du Cap vert, pour eux, ce que je raconte de l’île de Sal ce n’est pas du tout le Cap vert.

      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur les fait de construire des gros complexes hôteliers au milieu de beaux paysages. Oui, c’est vrai que c’est sympas d’être dans un bel hôtel tout neuf avec toutes les commodités à proximité, mais après ça enlève tout le côté typique de la destination. Et dans ce cas la quel est le but de découvrir un pays, si on dénature l’architecture, si la population local est pas ou peu présente….

      Je pense que tu as eu de la chance de visiter les îles du Cap vert maintenant, car dans quelques années j’ai bien peur que ce ne soit que des km et des km de complexes hôteliers 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>